Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087
Herborisation en Val de Saône - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Herborisation en Val de Saône

Publié le vendredi 16 mai 2008 par Claudette TABARY

Herborisation en Val de Saône

Pour compléter l’article de Pierre, du point de vue botanique, concernant la sortie du 26 avril, voici donc une liste sommaire (car la végétation avait bien une à deux semaines de retard malgré le beau temps enfin retrouvé), des quelques espèces trouvées, liste que complètera sans doute Arlette quand elle le pourra.

JPEG - 106.4 ko
Orchis bouffon

Tout d’abord, sur le lieu d’un rendez vous, à un croisement de routes vers Cuisery, nous avons pu admirer la seule orchidée du jour : Orchis morio L. dit Orchis bouffon, avec ses fleurs pourpres violacées, aux tépales tous connivents en casque, à nervures foncées.

C’était l’époque des Renonculacées, avec des champs entiers de Ranunculus acris L.

JPEG - 163.4 ko
Champ de Ranunculus acris

En moindre quantité, nous avons trouvé des Ranunculus auricomus L., à pétales jaunes souvent peu développés , et sur des eaux stagnantes, des Ranunculus peltatus, avec ses feuilles flottantes en forme de palmes, et ses pétales blancs longs de 10 à 15 mm.

JPEG - 100.7 ko
Ranunculus auricomus
JPEG - 92.9 ko
Ranunculus peltatus

Puis, au fil de la journée, voici nos autres trouvailles : Ajuga reptans L . (Lamiacées) ou Bugle rampant, formant par endroits de beaux tapis bleus.

JPEG - 112.6 ko
Bugle rampant

Oenanthe aquatica (Apiacées)

Glechoma hederacea L. ( Lamiacées), ou Lierre terrestre, avec ses feuilles cordiformes à longs pétioles.

Veronica arvensis L. (Scrophuliaracées) ou Véronique des champs, à la corolle bleu clair de seulement 3 à 4 mm.

Ornithogalum umbellatus L. (Liliacées) ou Dame de onze heures : malheureusement, la seule approchée n’avait pratiquement pas de corymbe. Par contre, depuis la voiture (mais impossible de s’arrêter !!), nous avons vu un talus qui en était couvert…

Stellaria holostea L. (Caryophyllacées) ou Stellaire holostée : les pétales blancs sont divisés environ jusqu’au milieu et deux fois plus longs que les sépales.

JPEG - 129.4 ko
Stellaire holostée

Poa bulbosa L. (Poacées) ou Paturin bulbeux dont les tiges sont épaissies en forme de bulbes par des gaines élargies.

Teesdalia nudicaulis L. (Apiacées) ou Teesdalie à tige nue : comme l’année dernière, nous l’avons trouvé sur des dunes de sable , reconnaissable à ses feuilles basales pennatilobées et ses toutes petites fleurs blanches de 2 mm.

JPEG - 144.5 ko
Teesdalia nudicaulis

Spergula arvensis L. (Caryophyllacées) ou Spergule des champs : sur le même site que la précédente, avec des feuilles verticillées, des petites fleurs blanches de 2,5 à 4,5 mm sur de longs pédicelles.

Euphorbia esula L. (Euphorbiacées) ou Euphorbe ésule : mauvaise herbe invasive, originaire d’Amérique du Nord et difficile à éradiquer.

JPEG - 150 ko
Euphorbia esula

Barbarea vulgaris R. Brown (Brassicacées) ou Herbe de Sainte Barbe : plante de lieux humides, de 20 à 90 cm de haut, feuilles basales en rosette et fleurs jaunes.

Bien sûr, nous avons vu dans les bois des lichens (Xanthoria parietina, Parmelia acetabulum, Parmelia caperata etc…) mais je laisse aux spécialistes le soin de les décrire.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 49236

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site BOTANIQUE  Suivre la vie du site Comptes rendus de sortie  Suivre la vie du site Compte rendus de sorties 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License