Doublé gagnant pour la double vie des amphibiens

Où l’on parle aussi de Grenouille persillée...
Publié le samedi 29 février 2020 par Régis KRIEG-JACQUIER

C’est avec grand plaisir que notre société a retrouvé Dimitri Laurent et Alexandre Roux, du Groupe herpétologique Rhône-Alpes (GHRA) qui nous avaient évoqué les relations entre l’homme et la vipère l’an dernier.

Ce soir du 28 février 2020, c’est devant une assistance de 21 personnes que nos deux jeunes spécialistes nous ont initiés au monde des amphibiens de l’Ain.

JPEG - 154.5 ko
Dimitri Laurent

Ils nous ont dressé un tableau clair et précis des 17 espèces d’amphibiens recensées dans notre département. Des fiches espèces permettaient à nos deux conférenciers de présenter les différents taxons, leurs caractéristiques, leur biologie et leur habitat. Ponctué de petites anecdotes toujours bienvenues, le discours était aussi enrichi, mais pour les anoures uniquement, de l’écoute des chants perçus comme plus ou moins mélodieux. Ainsi, plus personne qui aura assisté à la conférence ne pourra désormais crier haro sur le crapaud quand il s’agira d’une Grenouille rieuse. Et chacun se sera émerveillé des sons flutés et doux de l’Alyte accoucheur ou du Sonneur à ventre jaune. Les gastronomes auront eu une pensée émue mais fougace, pour le Pélodyte ponctué que les Anglais appellent la Grenouille persillée ! Les jardiniers, eux, auront appris que la Rainette ne peut se cueillir, même verte, dans les haies, espèce protégée oblige.

JPEG - 119.8 ko

Une partie de l’exposé a porté sur les menaces qui pèsent sur ce monde amphibie, destruction des zones humides, prédation, maladies et… écrasement ! Heureusement, les naturalistes veillent, le GHRA en particulier pour permettre, quand c’est possible, à la gent batracienne de franchir les routes, comme c’est le cas actuellement, en particulier en Dombes et dans la cluse des Hôpitaux. Il sera question aussi de préservation et de recréation d’habitats, une invitation pour les naturalistes à suivre les exemples de création de mares.

JPEG - 228 ko
Ils ont osé !
Professionnels mais espiègles, nos conférenciers ont montré combien le monde de la mare était impitoyable

Après les questions des uns et des autres, le moment sera venu de pouvoir acquérir l’Atlas des amphibiens et reptiles de Rhône-Alpes pour une somme modique. L’ouvrage est disponible dans les locaux de la LPO Ain 5 rue Bernard Gangloff à Pont-d’Ain.

JPEG - 217.3 ko
Questions - réponses avec les Natus de l’Ain

Encore merci Alexandre et Dimitri et au public naturaliste !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 103410

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site AMPHIBIENS   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License