Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087
La Tienne : amphibiens 2015 - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

La Tienne : amphibiens 2015

Comité de suivi des mesures compensatoires
Publié le mercredi 2 décembre 2015 par Guy ROBERT, Pierre RONCIN

Comme chaque année depuis 2011 (début de la mission de la SN2A en forêt de La Tienne), Organom a organisé une réunion afin de faire le bilan des mesures compensatoires mises en place et réalisées sur les 12 derniers mois, chacun présentant ses activités propres dans son domaine respectif.

Cette réunion s’est déroulée dans les nouveaux locaux d’Organom, situés à proximité de la nouvelle usine de méthanisation (Ovade), le lundi 30 novembre PM.

Participaient les représentants de divers organismes et entités territoriales locales : ORGANOM, DDT, ONF, FRAPNA-AIN, BIOTOPE et SNAA.

JPEG - 113.2 ko
Accueil

Tour à tour, chacun a fait le bilan, dans le cadre de sa mission, des avancées et réalisations des 12 mois écoulés et de leur impact sur l’environnement.

Par ordre de déroulement dans l’après-midi, se sont succédés :

1) SNAA. Nous avons présenté les résultats de nos observations pour l’hiver et le printemps 2015 concernant les grenouilles (adultes, pontes et têtards) et les autres amphibiens (salamandre et tritons). Ceci sur le site de La Tienne.

PowerPoint - 610.5 ko
La Tienne 2015
Présentation et bilan

Nous avons également dressé un bilan global de nos 5 années de présence sur le terrain, de nos constatations sur l’évolution de la zone et de nos préconisations en terme d’amélioration.

2) FRAPNA-AIN. Ces mesures compensatoires se situent, elles, en forêts de Seillon et La Réna. 3 axes ont été évoqués :

a) avec l’apport de l’ONF, creusement de 4 nouvelles mares (2 à Seillon et 2 à La Réna) ; ceci fera l’étude d’un suivi « amphibiens », en plus des 60 autres mares déjà existantes.

b) au cours de l’été 2015, campagne de lutte contre la prolifération du chêne rouge (« églandage » et arrachage des jeunes pousses) ; ceci dans le but de limiter la prolifération de cette espèce, qui n’est pas à l’origine une espèce locale.

c) sous la forme du bénévolat, nettoyage de certaines mares très « sales » (15 personnes, 300 kg de déchets divers récupérés).

JPEG - 77 ko
Ecoute

3) ONF. Dans le but de favoriser la bonne répartition et prolifération d’un papillon (Bacchante), élagage en janvier/février en forêt de La Réna de certains chemins forestiers (abords nettoyés sur une longueur de 4 km et élargis sur 1,5 m de part et d’autre). Ceci afin de favoriser la pénétration de la lumière dans le milieu et de faciliter ainsi les évolutions du papillon.

4) BIOTOPE. Intervenant sur la problématique « Bacchante », suite à la notification de sa présence en 2010 en forêt de La Réna notamment (espèce protégée).

Concernant son suivi, sa présence est confirmée et une « recolonisation » est même constatée : on est passé de 52 adultes en vol (mai/juin) en 2013 à 66 en 2015.

Son statut passe ainsi de « peu favorable » à « assez favorable », grâce aux travaux forestiers de l’ONF.

Un pied de nez à l’encontre d’un certain élu qui, en son temps, regrettait la présence de ce papillon comme devant engendrer des coûts supplémentaires de protection et retarder ainsi le chantier « Ovade » (remarque personnelle).

En conclusion, somme toute, une après-midi « confortable » quand au fait de voir que les efforts, tant individuels que collectifs, peuvent aboutir à de réelles améliorations et évolutions, même si rien n’est jamais parfait.

Mais force est de reconnaître que, sur ce dossier mené par Organom, la bonne volonté de tous a donné quelques fruits. Et pas seulement parce que la SN2A y a participé.

JPEG - 114.9 ko
Débriefing

Pour notre part, il s’agit là de notre dernière participation à ce suivi « amphibiens » en forêt de La Tienne. En effet, la SNAA s’était engagée pour 5 ans sur ce travail.

Mais naturellement, nous avons signifié que nous restions potentiellement disponibles pour un coup de main et pour faire part de notre expérience accumulée en cet endroit.

Remarque 1 : nous publierons dans un autre article l’intégralité de notre compte-rendu pour l’année 2015 et de nos conclusions globales sur les 5 années d’observations.

Remarque 2 : au cours du 1er semestre 2016 et dans le cadre des activités propres à la SNAA, cela devrait faire l’objet de l’animation d’une soirée/conférence dédiée à nos travaux réalisés dans le cadre de cette mission.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 41595

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site AMPHIBIENS   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License