Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087
Le Noël des faucons - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Le Noël des faucons

Publié le mercredi 17 décembre 2014 par Pierre RONCIN

Pélerin sur Notre Dame... En 2007, constatant qu’un faucon pèlerin était observé chaque hiver sur le clocher de Notre Dame de Bourg, des ornithologues du CORA (Centre Ornithologique Rhône-Alpes) prenaient contact avec la mairie, qui installait bientôt un nichoir dans la partie supérieure du clocher. Le but était de maintenir sur place, toute l’année, ces rapaces amateurs de pigeons afin de réguler les populations de ce colombidé.

Le nichoir fut installé en arrière d’un oculus orienté Sud-Ouest, emplacement qui était le plus facile d’accès car situé en haut d’un escalier de bois.

Malheureusement les faucons boudèrent cette installation. En 2009 le fond du nichoir fut rechargé en gravillon par des membres du groupe « Pèlerins Jura ». On espérait que ce nouveau lit de matériaux, habituellement apprécié par les faucons, allait les décider à nicher. Ce fut un nouvel échec.

Le nichoir fut, semble-t-il, occupé par des faucons crécerelles au printemps 2014, mais ces petits faucons ne s’attaquent pas aux pigeons, trop gros pour eux. Les causes de ces échecs furent recherchées et l’on arriva à la conclusion qu’il s’agissait d’un problème d’orientation, les pèlerins semblant préférer une orientation Est ou Nord Est dans la nature. Seulement l’oculus de la cathédrale le mieux placé se trouvait au-dessus de 10 m de vide et, pour atteindre cet emplacement à l’intérieur du clocher, il fallait cheminer sur une margelle de 20 cm de large au-dessus du vide. De quoi décourager plus d’un ornithologue …. Heureusement les membres du groupe « pèlerins Jura » comptaient dans leurs rangs deux amateurs d’escalade : René-Jean Monneret, le grand spécialiste des faucons pèlerins et Agnès Bureau. Cette dernière allait se faire aider bénévolement par un de ses amis, « professionnel » des équipements en milieu difficile et rompu aux exercices au-dessus du vide. La ligne de vie Ces deux varappeurs se chargèrent de la pose d’une ligne de vie, c’est à dire d’un câble qui allait permettre à ceux qui installeraient le nichoir de le faire en toute sécurité. Le jour J, toute une équipe se trouva réunie après avoir escaladé, en soufflant, les innombrables marches étroites d’un escalier fort raide. Bien sûr, toutes les autorisations avaient été demandées et acceptées auprès de la mairie et de la paroisse. C’est René Jean qui se chargea principalement du percement des trous dans la pierre, aidé par Xavier, pendant que les autres participants préparaient ou apportaient le matériel.

JPEG - 118.5 ko
Etalement de la mignonnette
Le futur lit des faucons

Il faut signaler tout particulièrement le travail de Daniel Hanriot qui avait construit le nichoir et qui en a même préparé un autre pour l’installer sur l’un des châteaux d’eau de Corgenon. Le travail fut mené de main de maître malgré les sonneries de cloches tous les quarts d’heure, sonneries qui faisaient vibrer les murs et … les participants. Vers midi tout était terminé et l’équipe se retrouva dans un café en face de la cathédrale. Il ne reste plus qu’à espérer que le nouveau nichoir plaira aux faucons. René Jean Monneret disait « voir déjà les jeunes faucons s’entraîner à battre des ailes sur le bord de leur aire ». Espérons que son rêve se transformera en réalité au printemps prochain. Merci à tous ceux qui ont participé, à la mairie de Bourg et à la paroisse de Notre Dame. Merci aussi à Daniel pour ses photos.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 47924

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ORNITHOLOGIE  Suivre la vie du site Compte rendus de sorties  Suivre la vie du site Comptes rendus de sorties 2014   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License