Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087

Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 703
Zoom sur : la Nette rousse (Netta rufina) - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Zoom sur : la Nette rousse (Netta rufina)

Publié le mercredi 12 mars 2008 par Pierre RONCIN

Samedi matin 2 février la section ornithologique de la SNAA inventorie les oiseaux d’eau du lac de Divonne .

Près d’un ilôt boisé au dessus duquel trônent une trentaine de Grands cormorans, éclairé par le soleil du matin un groupe de canards se fait remarquer par ses couleurs chatoyantes. Il y a surtout des mâles avec leur tête d’un roux orangé éclatant, avec leur poitrine noire et leur dos roussâtre. parfois l’un d’eux dévoile son bec rouge vif ; je dis bien « dévoile » car la plupart l’ont caché dans le plumage de leur dos, tout occupés qu’ils sont à faire… la grasse matinée. Les femelles sont plus ternes, reconnaissables à la bande sombre qui leur couvre le dessus de la tête et l’arrière du cou.

JPEG - 97.3 ko

C’est la Nette rousse, un joli canard plongeur. Le lac de Divonne est connu pour ses populations hivernantes, régulières, de Nettes. En Dombes , elle est commune et s’y reproduit, ce qui n’a pas toujours été le cas . Alain Bernard et Philippe Lebreton y estiment leur population nicheuse à une centaine de couples (« Les oiseaux des Dombes, mise à jour » n° 27 de la revue « Dombes ») .

Ce canard se nourrit surtout de plantes aquatiques. Il se fait remarquer par sa propension à parasiter les nids d’autres espèces de canards (Colverts, Morillons…). Bernard et Lebreton signalent aussi qu’autrefois les oiseaux non nicheurs quittaient la Dombes vers le milieu de l’été pour aller muer sur le lac de Constance qui en accueillait des milliers. Depuis une dizaine d’années la plupart restent en Dombes.

C’est un beau canard, de la taille du Colvert, qui attire toujours l’œil du passant et que les « ornithos » de la SNAA connaissent bien, surtout depuis certaines excursions sur les rives du lac du Bourget, dans le secteur de Conjux, où nous avons pu en admirer d’impressionnants rassemblements hivernaux. C’est une espèce qui semble se porter assez bien. Pourvu que ça dure !


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 41595

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ORNITHOLOGIE  Suivre la vie du site Zoom sur...   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License