Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087
Réunion mensuelle du 29 avril 2013 - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Réunion mensuelle du 29 avril 2013

Publié le mardi 7 mai 2013 par Claudette TABARY

Forte affluence pour cette soirée, 34 participants, peut-être attirés par l’odeur des St Georges ou des morilles, ou tout simplement intéressés par le sujet du jour : Les Amanites.

Danièle Bouveret commence par nous donner les dernières nouvelles concernant la mycologie, surtout en ce qui concerne les expositions. Ci-dessous, le texte de Danièle :

Informations connues à ce jour pour l’Automne 2013

Ecole du champignon

L’Ecole du champignon débutera début septembre comme chaque année, le lundi soir à 8 h 30 précises dans les locaux de la SNAA, salle 1.28. (le lundi 2 septembre exactement). Le détail des dates précises de toute la saison vous sera communiqué ultérieurement avec le programme d’activités du second semestre.

Expositions

Elles débuteront le dimanche 15 septembre 2013 pour se terminer le 2 décembre pour les dates connues à ce jour.

1. Expo. à Plagne, le dimanche 15 septembre 2013 (fête de village) et un tailleur de pierre qui façonne des champignons.

2. Expo. Bourg en Bresse, salle des fêtes les 5 et 6 octobre 2013 – exposition annuelle de notre société pour laquelle nous aurons besoin de l’aide de tous.

3. Expo. près de Louhans, à la « Grange rouge  » exactement, le dimanche 13 octobre. Possibilité de projections de diaporamas mycologiques.

4. Expo. à Péronnas au Salon du Terroir, comme chaque année, le 27 octobre 2013.

5. Expo. Bourg en Bresse à Ainterexpo pour le Salon de la Gastronomie, du 29 novembre au 2 décembre 2013.

Toutes ces expositions demandent des cueillettes et des déterminations préalables. Nous allons essayer de faire coller les sorties de ramasse sur le terrain avec les sorties SNAA promises. Gaëtan Autuoro et les responsables de sorties sont en train de peaufiner le calendrier qui vous sera communiqué sur le programme d’activités du second semestre.

Par contre, en ce qui concerne les stages d’études mycologiques , ou SESSIONS, Danièle refera le point en temps utile, quand les dates , modalités ou autres explications auront été confirmées.

En seconde partie, Jean-Claude Rabatel nous présente son diaporama sur les Amanites. Exposé clair, précis, bien illustré et dont voici les grandes lignes de son plan :

Plan du diaporama sur les Amanites

L’objectif de la présentation est d’aborder le genre Amanita pour savoir le reconnaître et identifier les espèces qui le composent. On abordera aussi les confusions possibles avec des espèces comestibles.

1- Quelques généralités sur le genre Amanita : à quel moment les amanites sont apparues, leur nombre sur la planète, l’origine du nom, leur mode vie, leur aire de répartition.

2- Position du genre Amanita dans la classification actuelle :

Basidiomycota

— Agaricomycotina

— Agaricomycètes

— Agaricomycétideae

— Amanitales.

3- Les caractères propres aux Amanitales.

4- Rappel des règles de cueillette et de l’utilisation du couteau.

5- Le voile général et la formation de la volve.

6- Ce qu’il faut observer sur les amanites : voile, marge, anneau, flocons, pour aider à l’identification des espèces.

7- Les caractères de détermination pour classer les amanites dans leur section.

8- Comparer les espèces récoltées aux caractères de détermination pour arriver à une identification correcte.

9- Les règles de prudence quant à la consommation des amanites.

10- Les confusions à connaître impérativement pour éviter une intoxication éventuelle.

Pour cet exposé, vous pourrez vous procurer le polycop à la prochaine réunion.

Et la dernière partie de la soirée a été consacrée, comme d’habitude, à la détermination des champignons apportés par les participants. Malgré la météo exécrable, nous avions enfin des champignons frais , évidemment quelques morilles, des Tricholomes de la St Georges toujours pile au rendez vous, mais aussi d’autres espèces intéressantes, dont voici la liste :

Morchella rotunda GA

  • Polyporus brumalis à pores de 3 à 4 mm
  • Polyporus squamosus, ressemble au premier, mais avec des pores plus gros, polygonaux et surtout des squames , écailles brunes sur fond crème, sur le chapeau.
  • Galerina marginata, très petite, mortelle . Un exemplaire présentait encore le petit anneau.
  • Verpa digitaliformis ou conica : Ascomycète ressemblant à un dé à coudre.
  • Morchella rotunda : C’est la morille blonde dont nous avons pu admirer 2 très gros exemplaires d’un poids total de 348 gr.
  • Morchella esculenta : la morille grise très réputée aussi , mais comme toutes les morilles, elles ne doivent être consommées que très bien séchées.
JPEG - 97.4 ko
Polyporus brumalis CT
JPEG - 81.1 ko
Polyporus squamosus CT
JPEG - 136.2 ko
Galerina marginata CT
JPEG - 85.1 ko
Verpa digitaliformis CT
JPEG - 102.5 ko
Morchella rotunda CT
JPEG - 87.8 ko
Morchella esculenta CT

Calocybe gambosa GA

Calocybe gambosa GA

  • Mitrophora semilibera ou Morillon : le chapeau est plus petit, conico-campanulé, à côtes verticales et dont le pied pénètre profondément dans le chapeau. Pour la comestibilité, même remarque que pour les morilles.
  • Calocybe gambosa : le fameux Tricholome de la St Georges, qui, comme son nom l’indique pousse dès la St Georges, le 23 avril. C’est le « vrai mousseron », le faux étant Marasmius oreades. Difficile de le confondre, charnu, blanc, quelquefois un peu brunâtre, lames très serrées, mais surtout une forte odeur de farine. Un des meilleurs comestibles, mais son goût un peu fort et sa consistance assez ferme peuvent ne pas plaire à tout le monde……
  • Disciotis venosa : Pézize veinée en coupe de 5 à 20 cm, dont l’hyménium ( surface interne) est fortement et grossièrement veinée. Pour éventuellement le manger, bien le faire cuire et jeter l’eau de cuisson.
  • Auricularia auricula-judae ou Oreille de Judas : desséché, c’est le fameux champignon noir Chinois. Nous en avons déjà pas mal identifié lors des réunions d’hiver.
  • Tremella mesenterica : jaune et gélatineux, sur toutes sortes de branches mortes.
  • Mitrula paludosa : petit champignon jaune orangé en massue, à chair molle et stipe blanc, poussant dans les petits cours d’eau ou même flaques.
JPEG - 59.1 ko
Mitrophora semilibera CT
JPEG - 105.4 ko
Disciotis venosa CT
JPEG - 100.5 ko
Auricularia auricula-judae CT
JPEG - 151.7 ko
Tremella mesenterica GA
JPEG - 119.7 ko
Mitrula paludosa CT
JPEG - 116.7 ko
Mitrula paludosa GA

Certains en ayant manifesté le besoin, Arlette Froment, notre présidente, nous apprendra (ou nous fera réviser), lors de notre prochaine réunion du 27 mai, à reconnaître les arbres, étape souvent indispensable pour la détermination des champignons.

En plus des champignons, vous pouvez donc apporter aussi des feuilles, châtons, morceaux d’écorce etc….si un arbre vous pose un problème d’identification.

Claudette Tabary.

Photos :

Gaëtan Autuoro GA

Claudette Tabary CT


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 41704

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site MYCOLOGIE  Suivre la vie du site Réunions mensuelles   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License