Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087
Conférence « Une humble renoncule oubliée : redécouverte de la Renoncule à feuilles de lierre dans l’Ain et généralités sur la famille des Renonculacées » - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Conférence « Une humble renoncule oubliée : redécouverte de la Renoncule à feuilles de lierre dans l’Ain et généralités sur la famille des Renonculacées »

Le vendredi 2 mars 2012, par Régis Krieg-Jacquier
Publié le dimanche 4 mars 2012 par Pierre RONCIN

On avait l’habitude d’entendre Régis Krieg-Jacquier nous parler des libellules mais c’était oublier qu’il avait d’autres cordes à son arc. Lors des sorties ornithologiques il intéresse fortement les participants par ses commentaires précis et souvent aussi humoristiques, mais il se passionne également pour tout ce qui touche le vivant : poissons, mammifères, reptiles et la botanique bien sûr. Et c’est dans cette dernière branche qu’il a décidé d’intervenir vendredi 2 mars pour nous parler d’une redécouverte qu’il a faite dans le département, après une quasi disparition de près d’un demi-siècle, je veux parler de la renoncule à feuille de lierre, Ranunculus hederaceus L. 1753 une toute petite plante aquatique que l’on trouve à proximité de sources d’eau pure non calcaire.

JPEG - 292.2 ko
{Ranunculus hederaceus}
Photo RKJ

Le conférencier nous a fait l’historique de cette découverte et a notamment parlé des nombreuses recherches et vérifications qu’il avait dû mener, parfois loin de notre département, pour démêler le vrai du faux en ce qui concerne le signalement de certaines stations.

JPEG - 301.7 ko
L’herbier Lingot 1938 et 1943
Photo A. Magnouloux

La plante a été disséquée (rassurez vous, ce n’était qu’en commentaires et images) puis le conférencier nous a également présenté un certain nombre de ses cousines du vaste monde des renoncules. Nous avons du nous escrimer sur l’identification de photos d’un certain nombre de ces plantes ce qui a rendu l’exposé plus vivant encore.

Il faut dire aussi qu’avec Régis on ne s’ennuie jamais car il sait mêler l’humour aux commentaires les plus sérieux et son métier de pédagogue transparaît constamment au long de ses commentaires.

De nombreuses photos ont été projetées.

Une discussion avec le public a été ouverte avec le rappel des menaces qui pèsent sur cette plante non encore protégée dans l’Ain puisqu’elle était considérée comme disparue. Ses trois stations répertoriées en ce début de 2012 peuvent être à tout moment détruites par un drainage ou un nettoyage des vieux lavoirs désaffectés dans lesquels elle a été trouvée. Notons cependant que la redécouverte de ces stations a été signalée au Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance qui en a informé les mairies concernées. Espérons maintenant que les maires sauront épargner cette richesse patrimoniale, ce qui n’est pas gagné…

PNG - 123.7 ko
Répartition de {Ranunculus hederaceus} en Rhône-Alpes
Carte par C. Deliry

En conclusion une soirée très intéressante qui aurait mérité un plus large public.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 41704

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site BOTANIQUE  Suivre la vie du site Activités Botanique   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License