Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087
Zoom sur le Bec croisé (Loxia curvirostra) - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Zoom sur le Bec croisé (Loxia curvirostra)

Publié le mardi 29 juin 2010 par Pierre RONCIN

Lors de notre sortie du 26 juin dans les forêts de La Vattay ( Hte chaîne du Jura) notre attention a été mobilisée par des cris qui ne nous étaient pas familiers mais, tout de suite, nous ne vîmes pas les oiseaux, restant donc sur notre faim . Ce n’est qu’un peu plus tard que nous remarquâmes une agitation aux 2/3 d’un grand Epicea . Immédiatement nous braquâmes nos jumelles mais, chaque fois que nous croyions avoir l’oiseau dans notre champ il changeait de branche . Seulement, cette fois, les cris incessants signalaient la présence de tout une troupe de Bec croisés. Ils étaient manifestement attirés par les cônes de ces résineux . Bien qu’un peu à contre-jour nous réussîmes enfin à les avoir de visu. La plupart étaient d’une couleur verdâtre , rayés sur le dessus, ce qui indiquait leur jeune âge et au ventre gris clair ( les femelles ont plutôt le ventre gris verdâtre-jaunâtre ) . Vous me direz qu’à contre jour nous ne devions pas trop voir ces nuances…c’est vrai que ce n’était pas facile. Par contre il y avait au moins un specimen très différent, à la couleur générale rougeâtre : un mâle Ce ne sont habituellement pas des oiseaux farouches . Ils sont intimement liés aux forêts de sapins et d’épicéas de montagne. Dans l’Ain ils ne nichent que dans la forêt d’altitude du Jura (plateau du Retord compris).

Ce n’est pas toutes les années que l’on peut bien l’observer car l’espèce est sujette à de fortes variations d’effectifs dus à une fructification irrégulière des résineux .

Très bel oiseau avec ses mandibules croisées lui permettant de mieux décortiquer les cônes d’épicéas . Sa nidification bat son plein en mars et , à l’altitude où on le trouve, il doit particulièrement faire attention au maintien de la température des oeufs et des jeunes. On dit cependant que l’on a trouvé des nids un peu à n’importe quelle période de l’année . C’est la nourriture qui commande tout… Géroudet indique qu’à la naissance les petits ont le bec droit. Ils accompagneraient leurs parents même quand ceux-ci s’occupent d’une deuxième nichée !

Certaines années il y a de grandes invasions de becs croisés . On suppose que cela correspond à des sureffectifs en Europe centrale qui amènent les oiseaux à rechercher de la nourriture loin de leurs territoires habituels , mais l’on n’est pas très sûr de cette hypothèse.

En tout cas un bel oiseau qui fait un peu « exotique » comme le Guêpier , grâce aux couleurs vives du mâle et que je vous souhaite de rencontrer lors de vos randonnées « montagnardes »


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 44976

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ORNITHOLOGIE  Suivre la vie du site Compte rendus de sorties  Suivre la vie du site Comptes rendus de sorties 2010   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License