Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Sortie au lac du Der , les 17 et 18 octobre 09

Publié le mardi 20 octobre 2009 par Pierre RONCIN
JPEG - 57.7 ko

Toujours un régal de retrouver ce fameux lac du Der qui fait partie des plus grands sites ornithologiques de France, avec ses grands vols impressionnants de Grues cendrées, d’Oies sauvages et de Grands cormorans, d’autant plus que la météo nous fut favorable, à part peut-être le dimanche matin où le brouillard peina à nous quitter ; mais cette ouate, qui se déchirait par moments, laissait apparaître de fantomatiques silhouettes d’oiseaux et avait un certain charme, noyant les paysages dans un grand mystère et provoquant des mirages tant il était difficile de savoir où finissait la terre et où commençait l’eau…

JPEG - 28.8 ko
fantômes dans la brume
Photo : Régis Krieg-Jacquier

Le niveau du lac était très bas, ce qui fait que les oiseaux étaient assez éloignés et cela d’autant plus que la fréquentation des pêcheurs, des promeneurs et même de quelques ornithos peu soucieux de déranger les oiseaux pour pouvoir s’en approcher ( non ! ce n’était pas nous et cela nous fit même rouspéter !!!) poussait les animaux dans des lieux inaccessibles…

JPEG - 26.5 ko
Observateurs dans le brouillard
Photo : Régis Krieg-Jacquier

Le samedi fut plus ensoleillé que la météo ne l’avait prévu et nous retrouvâmes la famille Courcol, qui nous avait précédés, le long d’une plage de la partie Nord-Ouest du lac.

JPEG - 73.4 ko
Le repas du samedi midi
Photo : Bernard Courcol

C’est là que nous prîmes, avec un peu de retard, le repas de « midi ». Il n’y avait pas grand chose sur ce premier petit plan d’eau, séparé du lac par une digue : quelques Cygnes tuberculés, un Héron cendré, quelques Mouettes rieuses en maraude, quelques Grèbes huppés ou castagneux.

Cela nous fit apprécier, un peu plus tard, le long de la digue Ouest, les milliers d’oiseaux posés ou en vol : Grues cendrées toujours aussi bavardes, Oies cendrées paressant au soleil ou broutant l’herbe tendre, Vanneaux huppés, Mouettes rieuses, Canards colverts, Sarcelles d’hiver, Bergeronnettes grises… Un Faucon pélerin, loin de ses falaises natales et sans doute venu du Nord de l’Europe ( les nôtres, du Jura, sont plus sédentaires) nous laissa, de loin, assister à son repas : un Vanneau huppé.

JPEG - 84.7 ko
Grues cendrées
Photo : Régis Krieg-Jacquier
JPEG - 25.5 ko
Oies cendrées
Photo : Régis-Krieg-Jacquier

Comme le ciel se chargeait de nuages noirs nous regagnâmes nos voitures. Bien nous en prit car, sur la route du port de Chantecoq une forte ondée nous arrosa généreusement…mais nous étions à l’abri ! D’ailleurs, quelques minutes plus tard le soleil refit son apparition et ne nous quitta plus, nous offrant un éclairage magnifique sur le site et ses oiseaux : Grues cendrées, Oies cendrées et quelques Oies rieuses, Mouettes rieuses, Canards colverts, Sarcelles d’hiver, deux Chevaliers aboyeurs, quelques Bécasseaux variables, Hérons cendrés, Grandes aigrettes, Chevaliers arlequins, Courlis cendrés, Vanneaux huppés et même quelques moineaux et Rouges-queues noirs dans les buissons de la rive.

JPEG - 73 ko
Notre président, en action, sur la digue Ouest
Photo : Bernard Courcol
JPEG - 109.7 ko
Oies cendrées et Oies rieuses
Photo : Régis Krieg-Jacquier

Il y avait foule pour assister au spectacle : ornithologues de différents pays, promeneurs… Arrivés au gîte du camping d’Arrigny nous fûmes bien accueillis et le repas fut fort agréable, précédé d’un apéritif généreusement offert par notre président.

JPEG - 65 ko
Repas du soir au gîte
Photo : Danielle Poirier

La nuit fut sans histoire, malgré une Chouette hulotte en voix et quelques coqs qui n’avaient qu’une notion sommaire de l’heure de réveil que nous nous étions fixée…

Nous dûmes faire un effort pour nous tirer du lit le dimanche matin et nous partîmes en direction de la digue Ouest pour assister au spectaculaire lever des Grues. Nous comptions bien les voir passer à courte distance, au-dessus de nos têtes …mais le brouillard en avait décidé autrement. De nombreux ornithos attendaient dans le coton.

JPEG - 56.9 ko
Grues dans la brume
Photo : Régis Krieg-Jacquier
JPEG - 57.1 ko
Où sont les Grues ?
Photo : Bernard Courcol

Nous entendions crier les oiseaux qui se déplaçaient mais nous avions du mal à les deviner . Les oies aussi se manifestaient bruyamment.

A 8h30 retour au gîte pour un copieux petit déjeuner . Des jeunes d’un club de protection de la nature nous permirent d’assister à une projection de diapos sur les Grues , ce qui n’était pas prévu au programme . Puis départ en direction de la rive Nord du lac, toujours dans le brouillard.

JPEG - 45.1 ko
Brouillard du dimanche-midi
Photo : Bernard Courcol

Après le repas de midi, au soleil cette fois

JPEG - 97.1 ko
Repas de dimanche-midi
Photo : Danielle Poirier

et après-que Régis nous ait identifié de nombreux Sympetrum striolatum (petite libellule rougeâtre) nous fîmes le tour de plusieurs presqu’îles mais nous étions un peu à contre-jour et les pêcheurs étaient nombreux, donc les oiseaux étaient lointains..Dans les longues vues apparurent des Oies (sp) , des Grands cormorans, des Canards divers ( les mêmes que ceux observés la veille) . En lisière du bois se manifestèrent quelques Mésanges ( charbonnière et bleue) le Rouge-gorge, le pinson des arbres et un Pouillot véloce.

JPEG - 112.8 ko
Presqu’île de Nemours
Photo : Bernard Courcol

Nous terminâmes notre visite au Sud-Est du lac, près de l’ancienne église de Chantecoq dont le village a été noyé sous les eaux et près duquel un observatoire nous permit les dernières observations de la journée : Oies, Grues, Canards colverts, Sarcelles d’hiver, Grandes aigrettes, Vanneaux, Cormorans ,trois chevreuils, des Mouettes , des Corneilles noires, des Etourneaux sansonnets un couple de Canards souchets

JPEG - 43.8 ko
Dans l’observatoire
Photo : Pierre Roncin
JPEG - 79.2 ko
Cormorans ? Grues ?
Photo : Régis Krieg-Jacquier
JPEG - 30.1 ko
Vol de Grues
Photo : Régis Krieg-Jacquier
JPEG - 39.7 ko
Grand vol de migrateurs
Photo : Régis Krieg-Jacquier

De nombreux touristes du dimanche se pressaient près de l’église et deux Rouges queues noirs chassaient les mouches qui se chauffaient contre la façade du bâtiment. A l’horizon de grands vols de Cormorans ou de Grues dessinaient des lignes sombres fluctuantes .

Il fallut , à regret, prendre le chemin du retour, avec les images de ces beaux oiseaux déjà dans notre mémoire. Merci aux photographes . Qu’ils me pardonnent de n’avoir pas mis tous leurs clichés et rendez-vous au samedi matin 21 novembre pour une sortie plus proche, sur les rives du lac de St Denis-Buellas et du nouveau cours de la Veyle creusé cet été .


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 47924

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ORNITHOLOGIE  Suivre la vie du site Compte rendus de sorties  Suivre la vie du site Comptes rendus de sorties 2009   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License