Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Parasitisme d’un Goéland leucophée

Publié le vendredi 27 février 2009 par Pierre RONCIN

Observant les oiseaux d’eau dans la réserve de l’Etournel depuis la rive haut -savoyarde sur la commune de Vulbens, lors de la sortie de la SNAA du 21 février, l’un des participants (Régis Krieg-Jacquier) a son attention attirée par le manège d’un Goéland leucophée (Larus cachinans) qui, suivi d’un deuxième individu, vient de se poser en pleine eau près d’un déchet dérivant. Il semble pousser le déchet devant lui en direction de la rive qui nous est opposée.

Alertés, nous braquons tous nos jumelles ou longues vues dans sa direction. L’oiseau hisse péniblement sur le bord sa proie qui se révèle être le cadavre d’une truite, sans doute « arc en ciel »à la vue de sa couleur un peu rosée et qui doit bien peser autour de 300 g . Le Goéland commence à la dépecer, rejoint par son collègue qui entend bien participer au festin.

Soudain les deux oiseaux reculent et nous avons la surprise de voir se hisser sur le bord un Grand cormoran (Phalacrocorax carbo ) . Il se précipite sur le poisson, le saisit, regagne l’eau et avale presque d’un trait la truite . Quel gosier ! Les deux Goélands n’insistent pas et s’envolent. Quant au cormoran il n’a plus qu’à aller se percher sur une branche d’arbre pour digérer sa proie qui devrait lui suffire pour le reste de la journée .

Normalement le Grand cormoran se nourrit presqu’exclusivement de poissons vivants qu’il capture en les poursuivant . Celui-ci, poussé sans doute par la faim, a voulu imiter les charognards du Rhône, Goélands ou Milans …

« Déjà qu’il n’est pas beau et qu’il sent mauvais, s’il est en plus voleur ….!!! » m’a dit un pêcheur à qui je relatais cette observation . Mais je soupçonne ce brave homme d’être un peu partial car les pêcheurs n’aiment pas les cormorans qui, parfois, quand ils sont trop nombreux , peuvent faire des dégâts dans les étangs de pisciculture ou dans les petites rivières. Moi, je le trouve beau avec son plumage sombre à reflets verts et sa silhouette , quand il se fait sécher, les ailes en croix , ne manque pas d’allure.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 47924

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ORNITHOLOGIE  Suivre la vie du site Activités Ornithologie   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License