Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/ainnatur/public_html/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 1087
Belles observations, lac de Coiselet - [Société des Naturalistes et Archéologues de l'Ain]
Société des Naturalistes et Archéologues de l’Ain

Belles observations, lac de Coiselet

Publié le jeudi 15 janvier 2009 par Pierre RONCIN

4 janvier 2009, Régis et moi allons faire un petit tour sur le lac de retenue de Coiselet, haute rivière d’Ain . Il fait froid mais là les brumes bressanes ont laissé place à un pâle soleil d’hiver.

Un premier arrêt nous permet d’observer un Harle bièvre, quelques Grèbes huppés et castagneux, quelques Colverts et surtout, en bordure de route, un splendide Pic épeichette que Régis « mitraille » avec son nouveau réflex.

JPEG - 37.9 ko

Plus haut, la rivière s’élargit et nous recherchons activement la « famille » d’Eiders signalée ici depuis plusieurs mois . Je dis « famille » car on y a observé un couple adulte accompagné de deux immatures . Malheureusement les jeunes n’ont pas été vus « poussins » donc il faudra attendre le printemps prochain et une surveillance régulière pour découvrir s’il y a reproduction, ce qui serait une première pour la région. Mais les Eiders ne sont pas là. Très loin, près de la rive opposée, patrouille une belle formation de Harles bièvres, accompagnée de quelques Colverts et Milouins… Soudain, sur notre gauche, un drôle de canard a fait son apparition. Nous pointons nos jumelles et longue vue, et oui, c’est bien une Macreuse brune, avec son bec épais, ses taches blanches sur la face et le miroir… splendide !!!

Plus tard , nous nous retrouvons sur la plage du camping de Condes et là, merveille : non seulement nos quatre Eiders sont là, près de notre rive, mais il y a aussi une troupe de cinq Macreuses brunes .

JPEG - 35.6 ko
JPEG - 28.1 ko
JPEG - 35.6 ko

On reste rêveur en pensant au chemin que les Macreuses ont parcouru pour venir de leur lointaine toundra

JPEG - 38.9 ko

Elles doivent sûrement apprécier ici, tout comme les Eiders, les moules zébrées qui s’accrochent aux cailloux ou aux racines.

Quant aux Eiders, d’où viennent-ils ?Les jeunes sont peut être nés ici mais les adultes viennent sans doute d’Écosse ou des pays scandinaves. Nous jouons à cache cache avec eux, entre les caravanes , désertes en cette saison…et Régis n’arrête pas de photographier…

Il n’aurait plus manqué que quelques Jaseurs mais là, on en demandait trop…nous avons du nous contenter de merles.

Nous sommes rentrés avec de belles images plein la tête et l’appareil photo ; merci Régis de nous en avoir fait profiter .


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 41595

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ORNITHOLOGIE  Suivre la vie du site Compte rendus de sorties  Suivre la vie du site Comptes rendus de sorties 2009   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License